ANAIS FILY

OSTEOPATHE D.O.

Contacts

Mon parcours personnel

Ostéopathe D.O. exclusif.

Autorisation d'user du titre d’Ostéopathe délivrée par l’agence régionale de santé (ARS) de Seine-Maritime. Votre ostéopathe exerce sous le numéro ADELI : 76.00.0180.0.

Consultations remboursées par la majorité des complémentaires santé (mutuelles, assurances ...).

Diplômée du Collège Ostéopathie Sutherland d'Ile de France (COS IdF), agréée par le ministère de la santé, en accord avec les recommandations de l’organisation mondiale de la santé (OMS) sur l’enseignement de l’ostéopathie, et certifiée aux normes ISO 9001. Cursus de 5 années d'étude post-bac à temps plein.

Stage en milieu hospitalier: pédiatrie, maternité, néonatalogie, urgence pédiatrique au centre hospitalier universitaire (CHU) d’Evreux.

Stage en maison de retraite à l’EHPAD La Pléiade de Rouen et divers stages en cabinet d'ostéopathie.

Formation spécialisée en Ostéopathie périnatale et dans la prise en charge Ostéopathique de la femme enceinte et de la femme en post-partum.

English language spoken.

Logo - Main d’une de mes petites patientes - Copyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite

Mon cabinet

Copyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mon cabinetCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mon cabinetCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mon cabinetCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mon cabinetCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mon cabinetCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mon cabinet

Mon travail

Copyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultationsCopyright Anaïs FILY - Reutilisation Interdite sous peine de poursuite - Photographie de mes consultations

Une thérapie naturelle et manuelle

L’ostéopathie est une méthode de soins qui s’emploie à déterminer et à traiter les pertes de mobilités qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain, dans un contexte de globalité du corps.

Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. L’ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’auto-réguler et sur l’unité anatomo-physiologique du corps humain.

L’ostéopathie s’adresse à tous, dans un contexte de prévention ou lors d’un souci de santé particulier.

Un peu d’histoire

L’ostéopathie est née dans au XIXème siècle dans le middle-west américain, à l’époque du développement pionnier et de la création des USA. La médecine se développe alors progressivement mais reste encore très précaire et on la qualifie « d’héroïque ».

C’est dans ce contexte que va émerger l’ostéopathie grâce à un homme, médecin américain, qui va mettre en place son propre système de santé. De ses recherches naitra l’ostéopathie.

Trois hommes émergent de l’histoire de l’ostéopathie:

Andrew Taylor Still, le fondateur de l’ostéopathie

John-Martin LittleJohn, qui développa et propagea l’ostéopathie en Europe

William Garner Sutherland, créateur de l’ostéopathie crânienne.

A.T. Still (1828-1917)

A.T. Still fait des études de médecine dans le Kansas, auprès de son père. Il subit l’horreur de la guerre de Sécession, perd 3 de ses enfants et fini par par être obsédé par l’idée de soigner plus efficacement son prochain. Lors d’une épidémie de Diphtérie, Still sauva de nombreux enfants en réharmonisant la chaleur de leur corps entre leur dos et leur abdomen.

Jusque 1885, il exerce son art de manière itinérante et continue d'apprendre et d'engranger des expériences. Comme tout novateur, il rencontre de grandes difficultés et se heurte à l'ostracisme de ses confrères médecins et du clergé. Comme il parvient à guérir de nombreuses maladies, on le considère comme suppôt du diable. Il se forge malgré tout une renommée dépassant largement les frontières des états limitrophes et finit par être obnubilé par l'idée de transmettre son savoir. En 1892, il fonde le premier collège d'ostéopathie à Kirksville dans le Missouri. Ses enfants et quelques proches sont ses premiers élèves. Entre 1892 et 1900, l'ostéopathie connaît un essor particulièrement impressionnant.

« Ma science ou ma découverte naquit au Kansas à l'issue de multiples essais, réalisés à la frontière, alors que je combattais les idées pro-esclavagistes, les serpents et les blaireaux puis, plus tard, tout au long de la guerre de Sécession et jusqu'au 22 juin 1874. Comme l'éclat d'un soleil, une vérité frappa mon esprit : par l'étude, la recherche et l'observation, j'approchai graduellement une science qui serait un grand bienfait pour le monde. »(Autobiographie)

« Le devoir du praticien n’est pas de guérir le malade mais d’ajuster une partie ou l’ensemble du système afin que les fleuves de la vie puissent s’écouler et irriguer les champs desséchés. » (Autobiographie)

John-Martin Littlejohn (1865-1947)

D'origine écossaise, John-Martin Littlejohn reçoit une formation universitaire dans les domaines de la théologie, des lettres et de la médecine. Il émigre aux USA en 1892 et y termine ses études de médecine. Il vient consulter A. T. Still à Kirksville en 1892 pour des problèmes de santé chroniques et il est tellement émerveillé par le concept et la technique ostéopathiques, qu'il décide de devenir ostéopathe.

Il suit la formation au collège de Kirksville, tout en y donnant des cours de physiologie. Passionné de science, il se heurte bientôt à Still, que les expériences douloureuses passées avec la médecine de son temps rend très réticent à intégrer les progrès de la médecine scientifique naissante.

En 1900, il quitte Kirksville pour Chicago et fonde avec ses deux frères l'American College of Osteopathy, Medicine and Surgery.

En 1913, il rentre en Europe et s'installe en Angleterre, projetant d'y créer une école d'ostéopathie. A cause de la Première Guerre Mondiale, ce projet ne prend forme qu'en 1917, avec la création de la British School of Osteopathy (BSO). Cette école est l'origine de tout un courant ostéopathique européen. John Littlejohn a poursuivi l'œuvre de Still, utilisant les éléments apportés par le développement des sciences de base de la santé et de la médecine scientifique. Il a beaucoup insisté sur la relation de l'organisme vivant avec son milieu, affirmant que la santé est essentiellement la conséquence de l'harmonie de cette relation. Il a particulièrement étudié les relations existant entre les différents niveaux de la colonne vertébrale et les organes du corps, ainsi que l'adaptation de l'homme à la verticalité.

William Garner Sutherland (1873-1954)

Originaire du Middle West américain, William Sutherland ne se destine pas à la carrière médicale. Il commence sa vie professionnelle comme apprenti dans un atelier d'imprimerie, puis devient journaliste. C'est en tant que tel qu'il entend parler de l'ostéopathie au cours de l'année 1897. Les propos qu'il entend semblent tellement contradictoires qu'il décide d'aller au collège de Kirksville pour se rendre compte par lui-même. Il est particulièrement impressionné par ce qu'il voit – le nombre de patients venant de toute part et la qualité des soins et des résultats obtenus, qu'il décide de devenir ostéopathe. Il commence sa formation en 1898 et reçoit son diplôme des mains même de Still en 1900.

C'est au cours de ses études qu'il tombe en arrêt devant un spécimen de crâne semi désarticulé et qu'il est frappé par une étrange intuition : les agencements anatomiques des structures crâniennes semblent indiquer l'existence de mouvements entre-elles. Il appellera cette intuition « L'idée folle ».

Il mettra plus de vingt années à accepter l'idée et à se lancer dans une étude exhaustive de l'anatomie du système osseux crânien afin de déterminer la véracité de son intuition. En 1939, il publie une courte monographie The Cranial Bowl (La coupe crânienne), exposant la théorie du possible mouvement des os du crâne. Il y développe sa vision mécaniste du crâne. Cet ouvrage n'aura aucun succès et ne rencontrera que très peu d'intérêt chez les professionnels de son époque. Ses recherches le conduiront à développer ce que nous appelons l'ostéopathie crânienne, qui se fonde sur la reconnaissance de la mobilité microscopique de toute structure vivante et son application particulière au domaine crânien. Il met l'accent sur le travail utilisant la puissance interne du système vivant plutôt que l'application de forces externes :

« Permettre à la fonction vitale interne de manifester sa puissance infaillible, plutôt que d'appliquer une force aveugle venue de l'extérieur. » W. G. Sutherland, La Coupe crânienne

Principes de l’ostéopathie

L’ostéopathie repose sur trois grands principes :

L’unité du corps : Le premier principe de l’ostéopathie est la prise en compte des individus dans leur globalité environnementale et physique. Toutes les parties du corps étant reliées entre elles par l’intermédiaire des tissus organiques, le corps constitue une unité fonctionnelle indissociable. Dès qu’une structure du corps présente une perturbation dans son fonctionnement, cela retentit sur le fonctionnement des autres structures, même de celles situées à distance.

La structure gouverne la fonction : Dès qu’une structure qui compose le corps humain commence à perdre de la mobilité, la fonction qu’elle est censée remplir est perturbée, ce qui entraîne un trouble fonctionnel. Par exemple, une perte de mouvement du colon peut être à l’origine d’une colopathie fonctionnelle.

L’auto-régulation du corps: le corps possède des mécanismes d’auto-guérison, auxquels l’ostéopathe apporte un support et une aide.

Quelles pathologies et symptômes sont traités par l'ostéopathie ?

Vous pouvez consulter un ostéopathe pour un grand nombre de pathologies, par exemple:

  • Douleurs ostéo-articulaire

    (douleurs musculaires, tendinites, entorses, douleurs vertébrales, lumbagos, pubalgies, douleurs articulaires, problèmes de l’articulé dentaire…)

  • Migraines

    (migraines, céphalées…)

  • Névralgies

    (cervico-brachiales, d’Arnold, fasciales, cruralgie, sciatique, intercostale…)

  • Troubles digestifs

    (constipation/diarrhée, ballonnement, hernie hiatale, acidité gastrique, flatulences, troubles hépato-biliaires, colites, gastrites, digestion difficile, nausées…)

  • Système ORL

    (acouphènes, vertiges, rhinites, sinusites, bronchites et bronchiolites chroniques, asthme…)

  • Etat général

    (états dépressifs, hypernervosité, anxiété et stress, fatigue, irritabilité, troubles du sommeil, spasmophilie…)

  • Troubles cardio-vasculaires

    (troubles circulatoires des membres inférieurs, congestions veineuses, hémorroïdes, palpitations…)

  • Troubles génitaux et urinaires

    (règles irrégulières ou douloureuses, douleurs pendant les rapports, prostatites, incontinences…)

  • Grossesse

    (aide aux problèmes de fertilité, suivi de grossesse, préparation à l’accouchement, traitement post-partum…)

  • Nouveau-né (dès la naissance)

    (troubles du sommeil, colique, séquelle de l’accouchement, reflux et regurgitation, torticolis, diarrhée, plagiocéphalie…)

  • Séquelle de traumatisme

    (fractures, chutes, accidents de voiture, cicatrices de chirurgie…)

Quels sont les patients concernés ?

  • Nourrisson et bébé

  • Enfant

  • Adulte

  • Femme enceinte

  • Sportif

  • Personnes âgées

Comment se déroule une consultation ?

Histoire du patient (l’anamnèse)

Dans un premier temps, votre ostéopathe vous posera de nombreuses questions afin de connaitre votre histoire et vos antécédents (traumatismes, chirurgie, grossesse, prises de médicaments…). Il mettra un point d’honneur à comprendre et cibler votre motif de consultation actuel afin d’adapter au mieux votre traitement.

Ceci lui permettra également d’écarter toute contre-indication à un travail ostéopathique et ainsi de vous rediriger vers le professionnel de santé compétent si nécessaire.

Certaines questions pourront vous sembler éloignées de votre problème, ou des régions de votre corps qui ne vous font pas mal mais le concept de globalité du corps de l’ostéopathie, amènera votre ostéopathe à faire des liens entre les différentes sphères de votre corps. Vous pouvez également contacter un ostéopathe dans un cadre préventif.

Diagnostic ostéopathique (le bilan)

Une fois l’anamnèse terminée, votre ostéopathe pratiquera un examen physique complet afin de déterminer votre schéma de fonctionnement. Ceci lui permettra d’adapter au mieux le traitement à votre motif de consultation.

Le praticien effectuera des phases d’observation et de tests debout, assis et allongé. Il vous sera demandé d’être en sous-vêtements pour que l’ostéopathe puisse pratiquer un examen précis. Si cela vous gêne, vous pourrez revêtir un short léger avec un tissu fin. Il vous est possible de poser des questions à votre ostéopathe tout au long de la séance.

L’ostéopathe recherchera les pertes de mobilité de vos articulations et de vos organes ainsi que les tensions musculaires associés afin de déterminer la cause du problème.

Traitement osteopathique et conseils

Au bilan, fera suite le traitement qui sera adapté à votre douleur et à vos besoins. Le problème enfin identifié, votre ostéopathe cherchera à redonner de la mobilité aux zones qui en ont besoin afin de soulager votre motif de consultation. Pour cela, votre praticien dispose d’une palette de techniques qu’il adaptera à chacun de ses patients.

Puis votre ostéopathe vous délivrera des conseils afin d’optimiser au maximum la disparition de vos douleurs (exercices physiques et de respiration, conseils alimentaires…). Vous devriez commencer à voir les changements spontanément ou dans les jours suivants la séance. Si plusieurs consultations sont nécessaires, votre praticien vous l’indiquera.

Pour préparer la consultation

Pour la consultation, il est important d'apporter tous vos examens complémentaires (radiographies, IRM, scanner, échographie…). Vous pouvez amener tout document concernant votre santé.

Si la consultation concerne un bébé ou un jeune enfant: Pensez à prévoir un biberon si vous ne l'allaitez pas, son doudou et sa tétine. Veuillez également vous munir de son Carnet de Santé.

Les personnes mineures doivent OBLIGATOIREMENT être accompagnées d'une personne majeure.

Le paiement peut se faire en espèces ou par chèque.

Techniques utilisées en Ostéopathie

L’ostéopathe utilise différentes techniques lors d’une consultation. Le but de ces techniques est d’agir sur la structure afin de restaurer la fonction. L’ostéopathe cherche à redonner de la mobilité aux différentes parties du corps afin de soulager le patient de ces douleurs. L’ostéopathe peut également être consulté en prévention de douleurs à venir.

Parmi ces techniques, on peut citer:

Les techniques structurelles (aussi dites de « cracking ») qui agissent sur l’articulation et les structures en relations (par exemple: une technique sur le milieu du dos aura une action sur votre estomac…) en envoyant un influx nerveux au cerveau. Le praticien mettra l’articulation en tension, dans la limite de sa physiologie, en respectant des paramètres précis, afin de regagner de la mobilité. Ces techniques peuvent être accompagnées d’un « thrust » (petit bruit articulaire). Ces techniques ne sont pas douloureuses pour le patient, le bruit pouvant être plus impressionnant que douloureux.

Une image fréquemment utilisée est la fermeture éclair. Vous remontez une fermeture afin de fermer votre manteau, celle-ci se bloque. Lors d’une techniques structurelles: vous tirez d’un coup sec vers le haut afin de dépasser l'accroche entraînant le blocage.

On nomme ces techniques: HVBA (Haute Vélocité Basse Amplitude) ou Paramètres Mineures basées sur leur rapidité d’exécution et leur transmission nerveuse.

Les techniques de TOG: « Techniques Ostéopathiques Générales »

Ces techniques s’appliquent aussi bien sur les articulations que sur les muscles et tous les autres tissus du corps. L’ostéopathe mobilise de façon répétée une zone qui a perdu sa souplesse. Cette mobilisation se fait selon le propre rythme du patient. Elles sont appliquées aussi bien sur les sportifs, les personnes âgées que tout type de patient.

Les techniques d’énergie musculaire: L’ostéopathe met l’articulation dans sa dysfonction et sollicite la participation du patient dans un contracté-relâché musculaire pendant quelques secondes et plusieurs fois d’affilées. Ces techniques permettent de rendre de la souplesse aux muscles afin de libérer l’articulation.

Les techniques viscérales: Ces techniques vont permettre de redonner de la mobilité aux organes abdominaux (comme le foie ou l’estomac), thoraciques (comme les poumon ou le coeur), pelviennes (comme l’utérus ou la vessie). Ces viscères sont en relation et peuvent mettre en dysfonction les différentes parties du corps par des liens ligamentaires ou vasculaire par exemple. Une sollicitation respiratoire du patient sera souvent demandée.

Les techniques crâniennes et ORL: Le crâne est formé d’un ensemble d’os articulés les uns avec les autres, de ligaments, de méninges, de muscles, de structures nerveuses et vasculaires (artères et veines). Ces différents composants fonctionnent en synergie.

Elles peuvent se manifester par exemple par des maux de tête ou des troubles ORL et ophtalmologiques (comme des sinusites, conjonctivites, otites…) L’ostéopathe traitera les pertes de mobilité, à peine perceptible pour le patient, présente au niveau du crâne. Elles peuvent, en effet, être à l’origine d’un mauvais drainage artérielle ou veineux, et ainsi entraver la défense immunitaire locale. Elles se réalisent sur le crâne, l’oreille, l’oeil, la face, la bouche (techniques intra-buccales possibles), mais aussi entre le crâne et le bassin.

La prise en charge des nourrissons et des bébés utilisent très fréquemment les techniques crâniennes.

Les techniques fasciales: (aussi dites « douces ») qui va avoir une action sur les tissus qui tapissent l’ensemble du corps humain. Ils sont présents pour protéger, soutenir, et nourrir chaque parcelle de notre organisme.

La particularité du fascia est son rôle de mise en relation de tous les éléments anatomiques les uns avec les autres.L’ostéopathe cherchera à libérer les zones d’énergie empêchant les structures sous-jacentes de se mobiliser correctement et entrainant des douleurs chez le patient. Une fois la technique effectuée, le patient peut ressentir une sensation de châleur par exemple. Le traitement des cicatrices est également réalisés en ostéopathie afin de lever les fixations de ces cicatrices sur les différentes structures auxquelles elle adhère.

Tarifs

Les consultations d'Ostéopathie durent entre 45 et 60 minutes.

PatientLieuPrix
Nourrisson / Bébé / Enfant / Adulte / Femme enceinteen cabinet55 euros
Urgence (RDV le jour-même)en cabinet65 euros
Nourrisson / Bébé / Enfant / Adulte / Femme enceinteà domicile70 euros
Urgence (RDV le jour-même)à domicile85 euros

Remboursement

L'Ostéopathie est prise en charge par de très nombreuses complémentaires santé (mutuelles, assurances ...) . A l'issue de chaque séance, une note d'honoraire vous sera remise sur demande. Cette note tient lieu de facture auprès de votre complémentaire.

Consultez votre contrat pour savoir si vous bénéficiez d'une prise en charge totale ou partielle des soins d'ostéopathie.

Complémentaires santé remboursants l'ostéopathie

Contacts

Prendre un rendez-vous

  • -
  • Ouvert lundi au vendredi : 8h-13h, mercredi et samedi: 8h-20h.
  • Uniquement sur rendez-vous.
  • Prise en charge d’urgence dans la journée sur rendez-vous.
  • -
  • 06.13.55.63.53 (Téléphone ou SMS)
  • AnaisFily.Osteo@gmail.com
  • -
  • Carte de visite

Se rendre à un rendez-vous

  • -
  • 16 rue de la Savonnerie, 76000 Rouen
  • -
  • Transports en commun - Astuce
  • Bus TEOR (1,2,3) - Arrêt Cathédrale
  • Metrobus, bus 8,29,30,32,33 - Arrêt Théâtre des Arts
  • -
  • Stationnements
  • Domaine public - Quai P. Corneille(zone moyenne durée)
  • Parking public - Place de la Haute Vieille Tour(420 pl), Parking 93 rue du Général Leclerc(450 pl)